Le projet

 

Le GEM œuvre pour l’égalité des droits et des chances des personnes en souffrance psychique et leur permet de vivre comme tout le monde et de se sentir à l’aise avec les autres Lorientais.

Le GEM n’est pas un lieu où des professionnels offrent des activités à ses adhérents ou des prises en charges, c’est un collectif de personnes qui veulent organiser des activités et des actions pour s’entraider et mieux vivre ensemble avec l’aide de professionnels, de bénévoles et de moyens financiers.

Le GEM est donc un moyen de prévention et de compensation des conséquences du handicap. C’est un lieu convivial où on peut se retrouver, s’entraider, organiser des activités pour s’épanouir et rompre l’isolement, maintenir des liens sociaux et retrouver confiance en soi. Les décisions concernant les adhérents se font par eux-mêmes et en toute liberté.

L’association, créée en décembre 2008 apporte un soutien social et relationnel à des personnes retournant à la vie autonome et contribue en ce sens à la prévention et la promotion de la santé mentale sur son territoire .Elle est animée et gérée par des usagers accompagnés par une équipe de professionnels salariés et de bénévoles.

Les valeurs du GEM sont : l’échange, l’entraide, le partage et la participation.

Le groupe n’est pas réservé aux personnes reconnues handicapées mais elles doivent être autonome et accepter de prendre une adhésion.

Les adhérents sont acteurs de leur projet de groupe qu’ils définissent et font vivre ensemble, en participant dans la mesure de leurs possibilités. Les décisions sont prises collectivement par le conseil d’administration et le bureau élus par les adhérents. L’animateur, le coordinateur et les bénévoles aident les adhérents à s’organiser pour réaliser leurs projets.

Ainsi les personnes qui souhaitent adhérer au GEM s’engagent par leur adhésion à participer à la vie du groupe dans un esprit d’entraide, sans que cela ne porte atteinte à leur liberté.

Le groupe établit des relations avec les équipes de santé mentale en signant des conventions de collaboration.

Le GEM doit disposer d’un local suffisamment grand (100 à 150 m2) en centre-ville ou au moins à proximité  de lignes de transports en commun.

Le coordinateur, l’animateur et les bénévoles assurent le bon fonctionnement du GEM, la mise en place des actions collectives, des animations et un lien avec les services sociaux.

Le GEM est un partenaire privilégié de la commune où il est implanté (Lorient), du centre communal d’action sociale, des associations de patients ou de familles d’usagers(UNAFAM), du secteur psychiatrique concerné (EPSM Charcot) et est parrainé par la Sauvegarde 56 en ce qui concerne l’Escale (aide à la gestion du groupe).

Le GEM permet donc l’épanouissement, le lien social et l’activité sportive et culturelle des personnes en difficulté psychique (en leur permettant de participer à des fêtes, des sorties, des réunions etc…) relevant du milieu ordinaire.

Le GEM contribue à faire évoluer les représentations sociales sur la santé mentale en dé stigmatisant les personnes en difficulté psychique à travers des interventions, des articles de journaux, des représentations théâtrales, des débats et en représentant les usagers dans les instances régionales, départementales ou de soins.

×